Embrassez-moi petite fille


« — Embrassez-moi, petite fille,
Là, bien. Quoi de nouveau ?
As-tu retrouvé le cerveau
Qui manque à ta famille ?

Dis-moi, c’est vrai que le curé
Est mal avec la poste ?
Et comment va Chose... Lacoste,
L’ami de Poyarré ? »

Je devinais, dans la pénombre,
Que tu tirais tes bas.
Ton cœur d’oiseau battait tout bas :
La chambre était très sombre...