Je vois l’épine avec la rose

Je vois l’épine avec la rose
Dans les bouquets que vous m’offrez
Et lorsque vous me célébrez
Vos vers découragent ma prose
Tout ce qu’on m’a dit de charmant,
Messieurs, a droit de me confondre
La rose est votre compliment
L’épine est la loi d’y répondre.

Dans cette fête si jolie
Règne l’accord le plus parfait
On ne fait pas mieux un couplet
On n’a pas de fleur mieux choisie
Moi seul, j’accuse mes destins
De ne m’y voir pas à ma place
Car la rose est dans nos jardins
Ce que vos vers sont au Parnasse.

À vos bontés, lorsque j’y pense
Ma foi, je n’y vois pas d’excès
Et le tableau de vos succès
Affaiblit ma reconnaissance
Pour de semblables jardiniers
Le sacrifice est peu de chose
Quand on est si riche en lauriers
On peut bien donner une rose.