les poetes

Charles BAUDELAIRE
1821 - 1867
107 poème(s)
France

Liste de ses poèmes :

  • A celle qui est trop gaie
  • A une dame créole
  • À une heure du matin
  • A une madone
  • A une Malabraise
  • A une mendiante rousse
  • A une passante
  • Alchimie de la douleur
  • Allégorie
  • Anywhere Out of the World
  • Au lecteur
  • Avec ses vêtements ondoyants et nacrés
  • Bénédiction
  • Bien loin d'ici
  • Bohémiens en voyage
  • Brumes et pluies
  • Causerie
  • Chanson d'après-midi
  • Chant d'automne
  • Châtiment de l’orgueil
  • Ciel brouillé
  • Confession
  • Correspondances
  • Danse macabre
  • De profundis clamavi
  • Dom Juan aux enfers
  • Duellum
  • Elévation
  • Enivrez-vous
  • Épigraphe pour un livre condamné
  • Franciscae meae laudes
  • Harmonie du soir
  • Horreur sympathique
  • Hymne à la Beauté
  • Je n'ai pas pour maîtresse une lionne illustre...
  • Je te donne ces vers afin que si mon nom
  • Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne
  • L'albatros
  • L'âme du vin
  • L'aube spirituelle
  • L'Ennemi
  • L'étranger
  • L'homme et la mer
  • L'idéal
  • L'invitation au voyage
  • L'Irrémédiable
  • La beauté
  • La chevelure
  • La fontaine de sang
  • La géante
  • La Mort des Amants
  • La mort des pauvres
  • La muse malade
  • La muse vénale
  • La Musique
  • La pipe
  • La servante au grand coeur
  • La vie antérieure
  • Le balcon
  • Le beau navire
  • Le cadre
  • Le chat
  • Le chat - LI
  • Le Crépuscule du Soir
  • Le flacon
  • Le flambeau vivant
  • Le goût du néant
  • Le guignon
  • Le joujou du pauvre
  • Le masque
  • Le mauvais moine
  • Le mort joyeux
  • Le parfum
  • Le poison
  • Le portrait
  • Le possédé
  • Le revenant
  • Le serpent qui danse
  • Le vampire
  • Le Voyage
  • Les aveugles
  • Les Belges et la Lune
  • Les bijoux
  • Les chats
  • Les hiboux
  • Les phares
  • Les ténébres
  • L’horloge
  • L’irréparable
  • Mœsta et errabunda
  • Obsession
  • Parfum exotique
  • Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire
  • Recueillement
  • Remords posthume
  • Réversibilité
  • Sed non satiata
  • Semper eadem
  • Sisina
  • Sonnet d'automne
  • Spleen
  • Tout entière
  • Tristesses de la lune
  • Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle
  • Un fantôme
  • Une Charogne
  • Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive
  • Charles BAUDELAIRE

    Charles Baudelaire, né le 9 avril 1821 à Paris, France, et décédé le 31 août 1867, est l'une des figures les plus marquantes de la poésie française du XIXe siècle. Il est surtout connu pour son recueil de poèmes emblématique, "Les Fleurs du Mal," qui a profondément influencé la poésie moderne et symboliste. Baudelaire a eu une jeunesse tumultueuse marquée par des conflits familiaux, des dettes et des relations compliquées. Il a étudié la littérature, l'art et la philosophie, développant ainsi un esprit curieux et créatif. Son attrait pour l'art, en particulier la peinture, l'a conduit à écrire des critiques d'art, contribuant ainsi à la compréhension de l'art moderne de son époque. En 1857, Baudelaire a publié "Les Fleurs du Mal," un recueil de poèmes qui a choqué la société de l'époque par son érotisme, son exploration du mal et de la beauté, et son rejet des conventions littéraires. Il a été poursuivi en justice pour obscénité, et six poèmes ont été censurés. Néanmoins, le recueil a été reconnu comme une œuvre majeure de la poésie française, qui allait influencer des générations de poètes à venir. Baudelaire a développé le concept de "correspondances," suggérant des liens invisibles entre l'homme, la nature et l'univers, ce qui est devenu un thème central du symbolisme en poésie. Il a également exploré des thèmes tels que la mélancolie, la modernité urbaine, la déchéance et la quête de la beauté. L'écrivain a également traduit les œuvres d'Edgar Allan Poe en français, contribuant ainsi à la diffusion de la littérature américaine en France. Baudelaire a lutté avec la maladie et la dépendance à l'opium tout au long de sa vie, ce qui a exacerbé sa santé déclinante. Il est décédé en 1867 à l'âge de 46 ans. L'impact de Baudelaire sur la poésie et la pensée artistique est immense. Son exploration de l'âme humaine, sa quête de la beauté et son rejet des conventions littéraires ont ouvert la voie à de nouvelles formes d'expression artistique. "Les Fleurs du Mal" reste un pilier de la poésie française, et Baudelaire est reconnu comme un précurseur du symbolisme, du modernisme et de l'existentialisme littéraire. Sa poésie continue d'inspirer et de captiver les lecteurs du monde entier.